Partager la passion, en faire son métier avec LFM Racing

Partager

L’as­­­­­so­­­­­cia­­­­­tion LFM Racing a vu le jour l’été dernier, elle a pour objec­­­­­tif prin­­­­­ci­­­­­pal la promo­­­­­tion du sport auto­­­­­mo­­­­­bile auprès de jeunes lycéen(ne)s de Marseille et ne demande qu’à être connue pour son chal­­­­­lenge péda­­­­­go­­­­­gique et son approche passion­­­­­née de la course.

Féru de sport auto­­­­­mo­­­­­bile depuis plus de 20 ans, Thomas Sobrier, ingé­­­­­nieur dans la recherche nucléaire, a débuté par l’ap­­­­­proche jour­­­­­na­­­­­lis­­­­­tique du sport auto­­­­­mo­­­­­bile. Après avoir rencon­­­­­tré des orga­­­­­ni­­­­­sa­­­­­teurs, des pilotes et de nombreux acteurs des sports méca­­­­­niques, avoir relaté leurs expé­­­­­riences et les métiers de la course et avoir appris et compris les rouages de la compé­­­­­ti­­­­­tion, Thomas s’est décidé à prendre le volant en 2015.

Il jette son dévolu sur la Legends Cars Cup et parti­­­­­cipe en qualité de pilote amateur, à deux manches de la saison 2015 (Le Castel­­­­­let et Le Vigeant) ainsi qu’à trois épreuves de la saison 2016 (Le Castel­­­­­let, Charade et Léde­­­­­non) décou­­­­­vrant ainsi l’autre versant de la compé­­­­­ti­­­­­tion, à savoir l’or­­­­­ga­­­­­ni­­­­­sa­­­­­tion tech­­­­­nique et méca­­­­­nique et la consti­­­­­tu­­­­­tion d’une équipe. Afin de faire parta­­­­­ger sa passion et d’en faire profi­­­­­ter de jeunes méca­­­­­ni­­­­­ciens, il décide alors de créer une équipe, en asso­­­­­cia­­­­­tion avec un lycée profes­­­­­sion­­­­­nel de Marseille. L’objec­­­­­tif est mesuré : apprendre sur le terrain est souvent plus effi­­­­­cace que dans les livres seuls…

Il rencontre Thierry Lepez profes­­­­­seur de méca­­­­­nique au Lycée Frédé­­­­­ric Mistral et les deux hommes décident d’as­­­­­so­­­­­cier leurs connais­­­­­sances et leurs compé­­­­­tences afin de créer une nouvelle écurie, desti­­­­­née à la forma­­­­­tion des méca­­­­­ni­­­­­ciens du lycée.

La saison 2017 s’an­­­­­nonce donc belle pour Thierry, Thomas et les élèves qui se sont déjà large­­­­­ment inscrits dans cette initia­­­­­tive.

Ce projet concret plonge en effet les élèves dans un envi­­­­­ron­­­­­ne­­­­­ment profes­­­­­sion­­­­­nel et exigeant. Il leur permet de pratiquer et de complé­­­­­ter les ensei­­­­­gne­­­­­ments acquis au cours de leur forma­­­­­tion. Cette mise en situa­­­­­tion ‘gran­­­­­deur natu­­­­­re’ leur offre l’op­­­­­por­­­­­tu­­­­­nité de faire face à un chal­­­­­lenge péda­­­­­go­­­­­gique tout en les prépa­­­­­rant à leur future vie profes­­­­­sion­­­­­nelle.

Quels budgets pour finan­­­­­cer l’opé­­­­­ra­­­­­tion ?

L’an­­­­­née scolaire est déjà bien avan­­­­­cée, l’as­­­­­so­­­­­cia­­­­­tion doit pour­­­­­suivre dans sa recherche de finan­­­­­ce­­­­­ment pour que LFM Racing puisse parti­­­­­ci­­­­­per à l’en­­­­­semble des manches de la saison 2017 de la Legends Cars Cup, une disci­­­­­pline finan­­­­­ciè­­­­­re­­­­­ment abor­­­­­dable pour mener à bien la première saison de cette aven­­­­­ture.

Budget 2017 : 55 000€, années suivantes 40 000€. Le budget comprend la voiture, l’en­­­­­ga­­­­­ge­­­­­ment, les dépla­­­­­ce­­­­­ments, les courses, les pièces…

Vous souhai­­­­­tez deve­­­­­nir parte­­­­­naire de cette aven­­­­­ture humaine et péda­­­­­go­­­­­gique ?

Rejoi­­­­­gnez l’as­­­­­so­­­­­cia­­­­­tion LFM Racing et faites partie de l’aven­­­­­ture ! Les contri­­­­­bu­­­­­teurs pour­­­­­ront faire connaitre leurs enga­­­­­ge­­­­­ments notam­­­­­ment dans les médias au travers des commu­­­­­niqués diffu­­­­­sés à la presse ou par l’in­­­­­vi­­­­­ta­­­­­tion de clients/parte­­­­­naires sur certains événe­­­­­ments.

Les aven­­­­­tures du team, la présen­­­­­ta­­­­­tion du projet et les résul­­­­­tats seront régu­­­­­liè­­­­­re­­­­­ment mis en ligne sur le site inter­­­­­­­­­net de l’as­­­­­so­­­­­cia­­­­­tion, sur lequel vous pouvez égale­­­­­ment retrou­­­­­ver le dossier de spon­­­­­so­­­­­ring complet cliquez ici

Inter­­­­­view Thomas Sobrier

Parlez-nous de la genèse de cette asso­­­­­cia­­­­­tion ?

L’as­­­­­so­­­­­cia­­­­­tion LFM Racing vient juste d’être créée. Elle est née de la rencontre entre Thierry Lepez, un jeune profes­­­­­seur de méca­­­­­nique et moi-même, Thomas Sobrier, pilote amateur. Thierry est un ancien méca­­­­­ni­­­­­cien de compé­­­­­ti­­­­­tion et il reprend la forma­­­­­tion des élèves spécia­­­­­li­­­­­sés dans la compé­­­­­ti­­­­­tion auto­­­­­mo­­­­­bile du Lycée Fréde­­­­­ric Mistral à Marseille. Notre souhait commun était de pouvoir offrir aux étudiants une mise en pratique de leurs connais­­­­­sances scolaires, et une plus-value pour leur forma­­­­­tion.

Dans quelle compé­­­­­ti­­­­­tion sera enga­­­­­gée la voiture ?

Pour des raisons budgé­­­­­taires, il a fallu choi­­­­­sir un cham­­­­­pion­­­­­nat avec un coût maitrisé. Le cham­­­­­pion­­­­­nat de France Legends Cars Cup corres­­­­­pond bien à cela ; la voiture est un proto­­­­­type avec une carros­­­­­se­­­­­rie en fibre de verre et des éléments méca­­­­­niques fiables et robustes. Le moteur est un YAMAHA 1300 cm3 de 150 ch pour un poids total de la voiture (avec fluides et pilotes) de 620 kilos. Tous les concur­­­­­rents ont le même maté­­­­­riel (seule la forme de la carros­­­­­se­­­­­rie peut chan­­­­­ger) ce qui engendre de formi­­­­­dables bagarres en piste. Ce cham­­­­­pion­­­­­nat se dispute dans le cadre de l’« Histo­­­­­ric’Tour » chapeau­­­­­tée par la Fédé­­­­­ra­­­­­tion Française du Sport Auto­­­­­mo­­­­­bile et béné­­­­­fi­­­­­cie d’une bonne couver­­­­­ture média­­­­­tique dans la presse écrite (AUTO HEBDO, …) et la télé­­­­­vi­­­­­sion (MOTORS TV).

Quel sera le rôle des étudiants ?

L’as­­­­­so­­­­­cia­­­­­tion a pour but d’être une véri­­­­­table équipe de compé­­­­­ti­­­­­tion avec la gestion de sa propre voiture sur une saison complète. Le rôle des étudiants, enca­­­­­drés dans l’ate­­­­­lier et lors des courses par leur profes­­­­­seur, sera d’en­­­­­tre­­­­­te­­­­­nir et de révi­­­­­ser la voiture. Il faudra aussi régler le moteur, les trains roulants et assu­­­­­rer les répa­­­­­ra­­­­­tions en cas de choc ou de casse. C’est un travail évidem­­­­­ment très impor­­­­­tant. Lors des week-ends de courses, ils auront en plus une contrainte de temps afin de four­­­­­nir une voiture prête dans un délai imparti parfois assez court. Il leur faudra donc faire preuve de rigueur et d’or­­­­­ga­­­­­ni­­­­­sa­­­­­tion sinon la voiture ne pourra pas reprendre la piste dans de bonnes condi­­­­­tions.

L’as­­­­­so­­­­­cia­­­­­tion aura-t-elle égale­­­­­ment un autre but que celui d’ap­­­­­por­­­­­ter un complé­­­­­ment de forma­­­­­tion aux élèves du Lycée Frédé­­­­­ric Mistral ?

Il existe de nombreux jeunes pilotes sans budget, qui, pour se mettre en avant, sont dési­­­­­reux d’avoir accès au sport auto. Dans cette optique, une fois l’as­­­­­so­­­­­cia­­­­­tion sur de bons rails, j’ai­­­­­me­­­­­rai qu’elle puisse servir égale­­­­­ment de trem­­­­­plin, si modeste soit-il, à de jeunes pilotes. Par exemple l’an­­­­­née passée, un jeune pilote italien du cham­­­­­pion­­­­­nat Legends Cars Cup est passé à l’éche­­­­­lon supé­­­­­rieur en NASCAR euro­­­­­péenne. Un autre, français celui-ci, a disputé sa première course auto­­­­­mo­­­­­bile dans le cham­­­­­pion­­­­­nat avant de deve­­­­­nir pilote offi­­­­­ciel NISSAN après avoir remporté la GT ACADEMY.

Thomas Sobrier, président de l’as­­­­­so­­­­­cia­­­­­tion se tient à votre dispo­­­­­si­­­­­tion pour vous faire parve­­­­­nir le dossier complet ou répondre à vos inter­­­­­­­­­ro­­­­­ga­­­­­tions éven­­­­­tuelles par mail.

Article écrit le 8 Nov 2016 par LFM Racing.
Ajouter un commentaire.

A lire aussi

Article suivant :
15 Fev 2017 : LFM Racing dans la presse: La Provence (édition du 28 décembre 2016)

Article précédent :
20 Oct 2016 : Dossier de partenariat en ligne

Voir tous les articles de LFMRacing.com

Publicité

Poster un commentaire

Connectez-vous pour écrire un commentaire